Article4

Et si je choisissais l'amour ?

Cela fait trois semaines que je veux écrire cet article. Je mets le titre sur la feuille blanche et je n’arrive pas à aller plus loin. Je réessaye les jours suivants, toujours rien. Je me mets la pression, c’est encore pire. J’ai fini par laisser tomber. Il y a quelques jours, bien disposé je me suis mis devant la feuille. J’ai tout de suite perçu le sentiment qui me dominait. J’ai vu que c’était la peur de ne pas arriver à dépasser le syndrome de la page blanche.

J’ai souri devant mon incohérence. J’ai réalisé à quel point j’étais incapable d’appliquer à cet article le fondement de ce que je voulais faire passer. À savoir, « le choix de l’amour. » Alors, devant la peur de l’échec qui se profilait à nouveau, j’ai dit : « je choisis d’amour. » Aussitôt mon cœur s’est ouvert, j’ai respiré un grand coup et les idées sont venues. Elles venaient du cœur et toute peur a disparu. Je me suis aussi aperçu qu’il y avait un bon timing pour tout. Aujourd’hui je suis prêt pour le mettre en forme.

Comment ça marche ?

Je suis un être d’amour, tu es un être d’amour. Nous avons été créés par l’amour et nous avons besoin d’amour, comme nous avons besoin d’oxygène pour vivre sur cette planète. L’amour nous harmonise, nous unifie. Elle nous relie à la vie, à la joie, à la vérité et à la cohérence de tout ce qui est.

La peur divise, fragmente, met en opposition, glorifie la compétition et crée de fausses valeurs. Elle est issue du monde d’illusions que nous avons créé. Lorsque j’ai peur, l’amour n’a plus sa place. Lorsque je suis dans l’amour, la peur s’efface et je la transforme dans la forge du cœur en un élément utile à ma vie.

Dans l’exemple de la page blanche, en choisissant l’amour j’ai débloqué la situation mais plus encore, la peur est devenue un sourire qui pourrait dire : « tu as failli m’avoir ! Je te remercie car grâce à toi j’ai retrouvé une nouvelle force. »

Quand et comment je choisis l’amour ?

En ce qui me concerne, je dirais que c’est un choix global qui oriente ma vie mais c’est aussi une vigilance de chaque instant. Dans la multitude de nos pensées 80 % d’entre elles sont des pensées de peur et elles induisent des émotions de peur dans un même pourcentage. En m’engageant dans ce choix de l’amour j’ai considérablement diminué les pensées de peur et la plupart de mes émotions sont devenues bénéfiques.

Quand vous choisissez l’amour vous passez de la survie à la vie. La vie veut nous rendre fort. Pour cela, elle ne perd pas une occasion de mettre le doigt sur ce que nous devons renforcer. Elle le fait par l’intermédiaire d’événements ou par l’intermédiaire de nos relations. Nos âmes sont amour mais elles ne sont pas forcément tendres avec nous. Ces leçons de l’existence sont parfaites pour nous sortir du monde de l’illusion dans lequel nous nous sommes construits. Elles réveillent tout ce qui en nous dort encore. Chaque fois que je fais le choix de l’amour en conscience, dans quelque situation que ce soit, je fais un bond en avant.

Pour bien fonctionner et atteindre son but le choix de l’amour ne doit pas se faire de façon intellectuelle mais être ressenti dans son cœur. Vous pouvez essayer d’expérimenter cela de la façon suivante

  • face à mes peurs, à mes épreuves et pour mon chemin de vie je choisis l’amour en conscience. Ça c’est un choix global, une décision d’orienter ma vie différemment qui va me faire sortir du monde de l’illusion.
  • La vigilance : je fais l’expérience de ce choix le plus souvent possible.

En voici quelques exemples :

  1. le matin en me levant, je regarde comment je construis ma journée, quels sont les pensées qui dominent : « j’en ai marre de ce boulot ! », « Il faut que je me lève et je suis si fatigué. », «Oh la la ! J’avais oublié que je devais préparer ce dîner, je n’y arriverais jamais. », « Il faut que je lui dise la vérité, mais j’ai tellement peur ! », Etc.
  2. la victime : « Il m’a encore rabaissé aujourd’hui, je n’en peux plus ! », « Ils ne savent que prendre nos sous. », « Je voudrais bien, mais je n’en suis pas capable ! », Etc.

Je pourrais choisir des milliers d’exemples dans lesquels apparaissent nos manques, nos peurs, nos jugements sur les autres et sur nous-mêmes… Ce que je vous propose c’est d’essayer, à partir de toutes ces petites choses de la vie qui font surface quotidiennement de faire le choix de l’amour en conscience. Vous pouvez sentir, une ouverture et un changement d’attitude de votre part dès que vous commencez à faire ce choix. Si vous ne vous ressentez rien et que vous pensez que c’est juste mécanique, je vous propose d’insister en essayant de ressentir la puissance du mot amour jusqu’à ce qu’un déclic se fasse au niveau du cœur. Dès que le ressenti au niveau du cœur se fait, vous avez gagné.

Quels résultats pouvons-nous attendre de ce choix si nous le faisons régulièrement ?

J’en ai répertorié un certain nombre. Pour cela, devant une situation donnée, je ne dois pas dire : « en choisissant l’amour. », Mais « je choisis l’amour en conscience. » ou, « devant cette situation, je choisis l’amour. »

  • Je change ma conscience en passant dans le cœur
  • la peur s’évanouit et se transforme
  • je change de comportement dans mes relations
  • je deviens plus attentif aux autres et à leurs besoins
  • je perçois mon corps autrement
  • je sors petit à petit de l’illusion
  • je deviens le créateur conscient de ma propre vie
  • je prends conscience de mes jugements
  • je me sens de moins en moins souvent coupable
  • je sens en moi de la fluidité
  • je me sens de plus en plus joyeux
  • je souris à la vie
  • j’apprends à m’aimer

Ce dernier point est le plus difficile car si je sais m’aimer, l’amour circule dans tous les sens et aimer et être aimé deviennent une seule et même chose.

Pourquoi est-il si difficile d’avoir de l’amour pour soi ?

Ce sera le titre d’un prochain article.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences sur : le choix de l’amour.

À très bientôt.

Si vous voulez recevoir en priorité, en direct et dès leur parution mes articles, vidéos et autres documents n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter ci-dessus.

Ensemble des Articles:

Novembre 2019                                                         Article2: Le chemin du retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 11 =