exercice2

"Oh mon Âme! Es-tu là?"

Le dialogue avec l’Âme

 Je vous demande de vous isoler dans une pièce où vous pouvez être tranquille et sans être interrompu dans le processus. Vous pouvez vous asseoir dans un fauteuil confortable ou vous allonger sur votre lit. L’ambiance de la pièce doit vous inciter à la détente.

Vous commencez par prendre quelques respirations profondes avec beaucoup de douceur, et d’attention pour vous-même. Vous imaginez qu’aujourd’hui, en ce moment de votre vie vous allez prendre contact avec votre âme. Vous allez pouvoir faire le point avec elle sur le chemin parcouru et voir ce qu’elle attend de vous en ce moment précis. Pendant que vous vous concentrez sur votre respiration, vous imaginez que votre âme se place tout près de vous. Pour augmenter la sensation de cette présence vous allez placer vos deux mains sur le chakra du cœur. Toujours en respirant, vous prenez conscience de la diffusion de l’énergie de vos mains dans votre poitrine. Quand la sensation devient forte, vous allez demander :

Oh mon âme ! Es-tu là ?

 Prenez un instant de silence, comme si votre âme s’est placée dans sa fréquence, puis laissez venir cette réponse :

  • oui ! Je suis là ! J’ai toujours été là pour toi. Et vous demandez :
  • qu’attends-tu de moi en ce moment de ma vie ?
  • Et l’âme va dire :
  • j’attends de toi que…
  • laisser venir toutes les paroles qui ont besoin d’être dites, écoutez, ressentez, laissez venir des images et toutes les impressions possibles. Surtout ne jugez pas tout ce qui vient, même si vous avez l’impression que c’est vous qui dites ces mots. Si vous le ressentez et que la connexion est bien établie, vous pouvez entamer un dialogue avec votre âme.

 

Une fois l’exercice terminé,

faites-le point sur cette expérience et voyez s’il y a des prises de conscience. Refaites souvent cet exercice jusqu’à ce que le dialogue avec l’âme s’enclenche vraiment et devienne fluide.

Nos âmes n’attendent que ça. Que nous fassions cette connexion, que nous reconnaissions son existence afin qu’elle puisse se manifester en toute conscience dans notre vie. Nous pouvons aussi apprendre à lui demander son aide et à lui donner notre confiance.

« Je suis là, au cœur de ton cœur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 14 =